PELLETIER (Madeleine) L'ASSOCIATION DES IDÉES... - Lot 240 - Auction Art Rémy Le Fur & Associés

Lot 240
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 250EUR
PELLETIER (Madeleine) L'ASSOCIATION DES IDÉES... - Lot 240 - Auction Art Rémy Le Fur & Associés
PELLETIER (Madeleine) L'ASSOCIATION DES IDÉES DANS LA MANIE AIGÜE ET DANS LA DÉBILITÉ MENTALE. Paris, Jules Rousset 1903 In-8° broché, couverture imprimée. [4] 148 [4] pages. Bel et très long ENVOI AUTOGRAPHE de l'auteur sur la page de garde au Dr. Hervé. Rarissime thèse de doctorat de cette célèbre aliéniste française. Elle est la première en France à forcer, en compagnie de Constanza Pascal, le barrage de l'internat des Asiles de la Seine jusque-là interdit aux femmes. Existence peu banale de cette militante révolutionnaire et féministe qui a embrassé avec une perspicacité rare et une créativité débordante tous les champs de la neuropsychiatrie. Née à Paris le 18 mai 1874 dans une boutique de fruits et légumes «repoussante de saleté» de la rue des Courts-Carreaux, elle s'oppose très tôt à sa mère, personnage fort, catholique, royaliste, raison sans doute du refus d'une féminité qu'elle affichera par ses cheveux courts et sa mise masculine. Vers 1894, elle fréquente l'école d'anthropologie fondée par Broca dont l'ambiance matérialiste la séduit, malgré le racisme qui y régnait et contre lequel elle s'insurgeait (elle était non seulement homosexuelle, mais avait en plus surtout des maîtresses noires). Louis-Charles Royer, le célèbre polygraphe érotomane la mentionne - il la décrit comme tuberculeuse ! - dans ses mémoires «toussant des crachats menthe, le long des berges efflanquées accompagnée de son habituelle négresse». Madeleine Pelletier avait l'habitude de dire que sa mère, enfant, travaillait dans une boutique de la rue Nollet, dans le quartier des Batignolles où elle servait Jeanne Duval, la maîtresse mulâtresse noire de Baudelaire. En 1897, à 23 ans, elle passe le baccalauréat et s'inscrit en médecine. C'est en 1902, à l'occasion d'un stage en psychiatrie chez Alix Joffroy (qui avait succédé en 1893 à Benjamin Ball à la Chaire de la Clinique des Maladies Mentales et de l'Encéphale à Saint-Anne) qu'elle se découvre un goût pour la psychiatrie, déjà apparu chez Broca par des contri
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue