FREUD (Sigmund)

Lot 148
Aller au lot
Estimation :
3000 - 3500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 12 000EUR
FREUD (Sigmund)
UN SOUVENIR D'ENFANCE DE LÉONARD DE VINCI. Paris, Gallimard, collection les documents bleus, 1927 In-12 broché, couverture imprimée originale, 216 pages. ENVOI AUTOGRAPHE de Freud sur le premier plat daté de 1937 à Henri Claude. L'envoi est d'une très grande importance. Si l'on doit l'introduction de la psychanalyse dans le millieu psychiatrique en France à Emmanuel Régis et Angelo Hesnard, ce n'est que comme corpus théorique. C'est Henri Claude, qui véritablement, la fait pénétrer avec Laforgue comme pratique, à Sainte-Anne. Il accueille dans ses murs, Eugènie Sokolnicka, René Laforgue et Rudolph Loewenstein et fait ouvrir un «Laboratoire» de psychanalyse. En 1932, il avait déjà dirigé la soutenance de thèse de Jacques Lacan et était familiarisé avec la psychanalyse, qu'il semblait ne pas comprendre, mais pour laquelle il avait une curiosité bienveillante. Il ne mérite pas pour cela, le terrible portrait au vitriol qu'en fait André Breton dans Nadja. Breton l'accusait d'avoir interné Léona Delcourt et de la maintenir emprisonnée dans des conditions atroces. Des recherches ultérieures ont pu établir que, ramassée sur la voie publique pour racolage et en proie à une grande confusion intérieure, elle avait été transféré chez Gatian de Clérambault au dépôt de la Préfecture de Police, avant de passer aux admissions de Sainte-Anne où elle ne resta que quelques jours avant d'être déplacée à Perray-le-Vaucluse, puis dans le nord à Bailleul où elle fint ses jours. Une accusation surréaliste dont il fallait innocenter le professeur Claude ! On joint: FREUD (Sigmund) DER WAHN UND DIE TRAUME IN W. JENSENS GRADIVA. Leipzig & Wien, Franz Deuticke 1908. In-8° broché, 81 pages. Edition originale avec la couverture du deuxième tirage.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue