PETIT (Jules)

Lot 242
Go to lot
Estimation :
250 - 300 EUR
Result without fees
Result : 200EUR
PETIT (Jules)
DE L'HYSTÉRIE CHEZ L'HOMME. Paris, A. Parent 1875 Grand in-8° broché, cartonnage, 68 pages. Thèse de doctorat soutenue à la Faculté de Médecine de Paris devant Alfred Vulpian, Brouardel et Hayem. Petit fait la synthèse de toutes les observations recueillies dans toutes les thèses de l'époque, depuis la reconnaissance de l'hystérie chez l'homme par Briquet. On joint MAINTENON (Jean-Albert). CONTRIBUTION À L'ÉTUDE DES AMNÉSIES ASPHYXIQUES PAR PENDAISON, STANGULATION, SUBMERSION. Paris, Jules Rousset 1909. Couverture conservée, plats de couverture conservés, 110 pages. Thèse de doctorat de médecine soutenue devant Fulgence Raymond. ESPANET (Fernand). HYSTÉRICISME ET HYSTÉRIE DU SOMMEIL EN PARTICULIER. Paris, A. Parent 1875. 75 pages. Grand in-8° broché, cartonnage, 76 pages. Thèse de doctorat soutenue à la Faculté de Médecine de Paris devant Charles Lasègue et Charcot. Très importante thèse sur le sommeil hystérique qui précède d'une dizaine d'année la thèse de Barth, un élève de Déjerine, en 1886 (avec toutes les «réserves» de l'école de Déjerine sur l'hystérie). L'auteur, élève de Charles Lasègue, part des travaux de Briquet - dont il utilise beaucoup les observations cliniques dans le texte, pour remonter jusqu'aux travaux de Lasègue, puis de Charcot. N'appartenant pas à la deuxième génération de l'école de la Salpêtrière, celle des Gilles de la Tourette, Féré et Richer, «les gardiens de la doxa», il offre un panorama complet de l'élaboration du concept naissant, en ne se cantonnant pas au service de Charcot, mais en l'étendant à tous les services de l'époque qui traitaient des hystériques, notamment à l'Hôtel-Dieu et à la Charité.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue