DIEULAFOY (Georges)

Lot 114
Go to lot
Estimation :
500 - 600 EUR
DIEULAFOY (Georges)
DE LA CONTAGION (THÈSE POUR L'AGRÉGATION DE MÉDECINE). Paris, A. Parent 1872 In-4° broché, sous couverture d'attente de papier bleu, protégé dans un étui, [2]-150-[2] pages. Il s'agit bien de l'exemplaire de thèse de la Faculté de Médecine à grandes marges. Georges Dieulafoy est l'un des plus grands mandarins de l'époque. Premier à l'internat, premier à l'agrégation, il fut élu Président de l'Académie de médecine en 1910. Il est resté à la postérité pour avoir découvert l'appendicite, perfectionné la thoracenthèse de Trousseau dans les pleurésies. En 1872, il publie Diagnostic et traitement des épanchements aigus et chroniques de la plèvre par aspiration après un Traité sur l'aspiration des kystes hydatiques du foie, et en 1873 il publie un Traité de l'aspiration des liquides morbides. Cette invention s'inscrit dans l'ensemble de ses fameux travaux sur les pleurésies et l'on sait l'importance qu'il donna aux pleurésies enkystées, particulièrement à la pleurésie interlobaire. La finesse de ses examens cliniques lui permit de décrire les petits signes du mal de Bright (maladie inflammatoire, chronique et douloureuse du rein). Très ami avec Adrien Proust, on le voit apparaître - sous son nom, contrairement aux autres médecins qui passent dans l'oeuvre de Proust, dans du Côté de Guermantes. Il apparaît, appelé in extremis, comme un notaire, au chevet de la grand-mère. Le moins que l'on puisse dire est que Proust et le narrateur ne tiennent pas les médecins en haute estime. «Mon père alla le recevoir dans le salon voisin, comme l'acteur qui doit venir jouer. On l'avait fait demander non pour soigner, mais pour constater, en espèce de notaire. Le docteur Dieulafoy a pu en effet être un grand médecin, un merveilleux professeur; à ces rôles divers où il excella, il joignait un autre dans lequel il fut pendant quarante ans sans rival, un rôle aussi original que le raisonneur, le scaramouche ou le père noble, et qui était de venir constater l'agonie ou la mort. Son nom déjà p
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue