BERILLON (Edgar)

Lot 33
Go to lot
Estimation :
150 - 200 EUR
Result without fees
Result : 300EUR
BERILLON (Edgar)
LA PSYCHOLOGIE DE LA RACE ALLEMANDE D'APRÈS SES CARACTÈRES OBJECTIFS ET SPÉCIFIQUES (avec 23 figures in-texte). A. Maloine 1917 Grand in-8° broché, 64 pages. Rarissime publication d'une conférence prononcée le 4 février 1917 à l'Association Française pour l'avènement des sciences. Edgar Bérillon, l'un des plus brillants aliénistes, très en vue, d'avant-guerre, fut l'élève de Milne-Edwards, de Brown-Séquard, de Charcot et de Lasègue. Nous n'évoquerons pas ici sa carrière brillante, marquée surtout par sa défense de l'hypnotisme mais plutôt la frénésie nationaliste qui plongea Bérillon, à la stupeur de ses confrères, dans la rédaction de huit pamphlets ahurissants, (tous centrés sur les secrétions, urines et matières fécales des allemands), celui-ci est le dernier et le plus synthétique. Citons «La bromidrose fétide de la race allemande» (1915), «La polychésie de la race allemande» (1915), deux pamphlets où l'on apprend entre autre que «si au point de vue de l'énormité, la production excrémentielle [allemande] est double [de la française], au point de vue de l'odeur, elle atteint des proportions inouïes, incroyables», «La transpiration des pieds, des aisselles et de la toison pubienne de la femme teutonne» (1916). C'est Raymond Queneau, grand spécialiste des fous littéraires et des psychiatres divagants qui attira le premier l'attention sur ces écrits dans Loin d'Odile. Plus tard elles finirent par être répertoriées dans le Blavier Les fous littéraires. Cf. la bibliographie complète in Marc Decimo «Ce qui n'est pas en odeur de sainteté chez le docteur Edgar Bérillon, écrivain en merde» in perpendiculaire n° 8 hiver 1997-1998.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue