Retour a la vente

07 décembre 2020 à 14h00 Bijoux et montres, objets de vitrine Drouot-Richelieu - Salle 2

Exposition publique

Samedi 5 décembre de 11h à 18h
Lundi 7 décembre de 11h à 12h

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Experts

Arnaud Peronnet
+33 (0)6 99 71 65 65
apgalleryparis@hotmail.com

Vanessa Soupault
+33 (0)6 47 96 82 68
vsoupault@gmail.com

Partager les ventes

Lot n° 25

Bracelet antiquisant ouvrant

800 / 1 200 €
Bracelet antiquisant ouvrant
en or 18K (750), orné d'une micromosaïque polychrome représentant une colombe dans des feuillages fleuris flanquée de cygnes, la partie postérieure agrémentée d'une frise de motifs géométriques en granulation, la charnière à goupille.
Travail probablement italien de la seconde moitié du XIXe siècle.
Dimensions : 1,5 x 16,5 cm environ.
Poids brut : 25,3 g
(manques)

Il semble que la découverte de la mosaïque pariétale représentant les Colombes de Pline dans la Villa d'Hadrien à Tivoli en 1737 soit le point de part des recherches des mosaïstes sur la micromosaïque. Alessio Mattioli est le premier à avoir proposé dès 1731 une palette de verres colorés et mats, très distincts des verres translucides utilisés à Venise. Son activité rencontra un grand succès, il fut chargé de produire des tesselles pour l'atelier du Vatican entre 1730 et 1750. Dès lors, les maîtres rivalisèrent de talent pour développer la "mosaico in piccolo", mosaïque miniature facilement transportable. La micromosaïque est une image réalisée au moyen de centaines de tesselles de verre obtenues à partir de petits morceaux découpés dans des tiges de verre colorés, les "smalti filatti". Ces tesselles sont placées les unes contre les autres pour former des motifs sur un mortier, puis, on les polit pour leur donner de la brillance. Jeanette Hanesee Gabriel, The Gilbert Collection, Micromosaics, Trieste 20000, p. 27 et suivantes. Roberto Grieco, Micromosaici romani, Roma 2008

Partager le lot