Retour a la vente

21 novembre 2018 à 14h00 Gravures, dessins et tableaux anciens Porcelaines Mobilier & objets d'art et de décoration Drouot-Richelieu - Salles 5 & 6

Exposition publique

Mardi 20 novembre de 11h à 18h.
Mercredi 21 novembre de 11h à 12h. 

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Experts

Vincent L’HERROU
+33 (0) 1 40 15 93 23
galerietheoreme@club-internet.fr

Roland de l’Espée
00420 601 379 015
expert@lespee.com

Marie de la Chevardière
+33 (0)6 22 29 07 64
mlc@lefuel.net

Antoine Cahen
01 40 20 90 51
antoine@galerieterrades.com

Gérard Auguier, SRLS
+33 (0)6 07 67 76 91
gerard@auguier.it

Partager les ventes

Lien utiles

Lot n° 173

Trois figures

800 / 1 200 €
Trois figures
en ivoire, représentant l'Immaculée Conception tenant l'Enfant Jésus dans ses bras, un croissant de lune et un globe à ses pieds orné d'une tête d'angelot et d'un phylactère ; un jeune homme à genoux tenant un agneau de la main droite représentant vraisemblablement saint Jean-Baptiste ; le Bon Pasteur assoupi la tête appuyée sur sa main, une brebis sur son épaule. Il est assis sur une montagne sculptée sur trois registres d'oiseaux s'abreuvant à une fontaine, de brebis paissant sur un fond végétal, de Marie-Madeleine allongée méditant les Ecritures dans une grotte à la partie inférieure.
Ivoires indo-portugais de Goa, début du XVIIIème siècle
(fentes, manques)

H : 16 cm
H : 18 cm
H : 9 cm

Naïveté et détails iconographiques caractérisent ces ivoires indo-portugais La représentation humaine et divine, la présence de l'eau vive, des animaux et d'un entrelacs végétal ornant la colline semblent évoquer un résumé de la Création.
Le bon pasteur sur trois registres évoque la Trinité chrétienne mais aussi les trois grandes divinités : Brahma, Vishnou et Shiva.
D'autres images chrétiennes enrichissent ce patrimoine ciselé dans l'ivoire de Goa comme la Vierge de l'immaculée conception debout sur un croissant de lune, un des thèmes de prédilection de l'art de la Contre-Réforme encouragé par le Concile de Trente.

Partager le lot