Retour a la vente

24 novembre 2017 à 14h00 Succession Carlhian Drouot-Richelieu - Salle 5

et à divers dessins et tableaux anciens, bijoux, mobilier et objets d'art et de décoration

Exposition publique

Jeudi 23 novembre de 11h à 21h. 
Vendredi 24 novembre de 11h à 12h. 

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Experts

Caroline Pietri
+33 (0)6 62 49 10 65
caroline.pietri@yahoo.fr

Marie de la Chevardière
+33 (0)6 22 29 07 64
mlc@lefuel.net

Marie De Noblet
SAS Dechaut - Stetten & Associés
+33 1 42 60 27 14
cabinetstetten@wanadoo.fr

Gérard Auguier, SRLS
+33 (0)6 07 67 76 91
gerard@auguier.it

Partager les résultats

Lot n° 205

Nécessaire de voyage

Vendu 1 875 €
Nécessaire de voyage
de forme rectangulaire en placage de frêne dans des encadrements de filets en amarante et de laiton. le couvercle orné en son centre d'un losange en laiton présente au revers un miroir démasquant un nécessaire à courrier en satin. L'intérieur avec des accessoires en cristal, argent et nacre se compose de deux plateaux : à la partie inférieure, entonnoirs, tasse et soucoupe, flacons ....à la partie supérieure, nécessaire à couture: bobines, canif, écuelle....
Il comporte deux prises latérales en bronze et laiton simulant une vasque
Epoque Restauration
(petites restaurations quelques éléments remplacés et manquants)
H: 14 - L: 35 - P: 24, 5 cm

Le terme de nécessaire apparaît au XVIIIème siècle. Adopté pour désigner les différents accessoires utilisés pour la toilette, le voyage, la couture et la dégustation de boissons telles que: le chocolat ou le café.
Le dictionnaire de Trévoux publié à partir de 1704 donne cette définition: "On appelle nécessaire, l'assortiment et tout l'attirail qui convient pour faire, pour servir et prendre du café, du thé ou du chocolat (.....) petite boite divisée par compartiments pour renfermer différentes choses nécessaires ou commodes en voyage. Il ne s'agit là d'ustensiles utiles à la consommation de boissons. Le livre journal de Lazare Duvaux le 18 juin 1750 note la livraison de "tout ce dont on a besoin pour la toilette": pots à crème, boite à savon, pots à pommade….. écuelle couverte...
Chaque accessoire est placé dans un vaste coffret dont l'intérieur aménagé de multiples caissons évidés.
Les nécessaires résultent de la collaboration de plusieurs métiers: Orfèvres, coutelier, miroitier, manufacture de porcelaine; tous sous la direction du tabletier. En 1737 on compte au moins 70 tabletiers.

Bibliographie:
- Indispensables nécessaires, Exposition 24 octobre 2007-14 janvier 2008, Musée National des châteaux de Malmaison et Bos-Préau
- Histoires de nécessaires, Anne Dion et Gérard Mabille in l'Estampille l'Objet d'Art novembre 2007, n°429, p.60-65.

Partager le lot