Retour a la vente

25 novembre 2016 à 14h00 Tableaux Anciens, Mobilier & Objets d'Art, Bijoux Drouot-Richelieu - Salles 5 & 6

Tableaux Anciens, Mobilier & Objets d'Art, Bijoux

Exposition publique

Jeudi 24 novembre de 11h à 21h
Vendredi 25 novembre de 11h à 12h

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Partager les résultats

Lot n° 265

Groupe

Vendu 28 749 €
Groupe
en bronze à patine brune représentant un homme escaladant une souche. Cachet de THIEBAUT FRERES FONDEURS PARIS.
H: 26 cm

Le cachet THIEBAUT FRERES FONDEURS correspond au moment où le père Victor Thiébaut, atteint de cécité laisse en 1870, son entreprise à ses trois fils : Victor 1849-1908), Jules (1854-1898), et Henri aussi sculpteur (1855-1899). S'ils fabriquent des armes pendant les hostilités de la guerre de 1870, ils déménagent ensuite leur atelier en 1877 de la rue du Faubourg Saint-Denis au 32 rue de Villiers et ouvrent un magasin 32, avenue de l'Opéra en 1880. Thiébaut Frères participe à de nombreuses expositions et acquière une notoriété internationale. On peut citer parmi les bronzes sortis de leur fonderie : Gloria Victis de Mercié, Défense de Paris de Barrias, Dumas père de Gustave Doré….Puis Victor se retrouve seul à la tête de l'entreprise, il exécute « le Triomphe de la République » de Dalou érigé au centre de la place de la Nation et cède son activité à Fumière et Gavignot qui poursuivent les éditions en cours sous la dénomination Thiébaut Frères Fumière et Gavignot.
En 1898, Rodin signe pour dix ans des contrats d'édition en plusieurs dimensions de ses œuvres. Victor Thiébaut vend en 1901 sa fonderie à Gasne auquel succède Massenet puis en 1919 Fulda rachète le droit de fondre sous le nom Thiébaut Frères . La fonderie cesse son activité en 1926 et tous ses modèles sont vendus.

Bibliographie :
Les Bronzes du XIXème siècle, Dictionnaire des Sculpteurs, Pierre Kjellberg, Paris 2001, L'Amateur Ed., p.677-678

Partager le lot