Retour a la vente

17 décembre 2015 à 14h00 Arts d'Asie Drouot-Richelieu - Salle 2

Arts d'Asie

Exposition publique

Mercredi 16 décembre de 11h à 18h
Jeudi 17 décembre de 11h à 12h

Contact

Olivier Valmier
Commissaire-priseur
+ 33 1 40 06 15 74
o.valmier@auctionartparis.com

Experts

Alice Jossaume
Portier et Associés
+33 (0) 1 48 00 03 41
contact@cabinetportier.com

Thierry Portier
Portier et Associés
+33 (0) 1 48 00 03 41
contact@cabinetportier.com

Partager les résultats

Lot n° 69

CHINE - XVIIIe/XIXe siècle

Vendu 124 996 €
CHINE - XVIIIe/XIXe siècle
Panneau de décoration d'ameublement de forme rectangulaire en soie brodée (Nasha) sur gaze de soie jaune abricot, de neuf dragons à cinq griffes pourchassant la perle sacrée parmi les nuages, la partie inférieure ornée d'une bande de vagues tourbillonnantes.
(Quelques reprises).
Dim. 304 x 440 cm.
Nasha, connu en Europe comme « demi-point de croix sur gaze de soie », est une technique de broderie chinoise apparut il y a plus de deux mille ans. Sous les dynasties MING (1368-1644) et QING (1644-1911), cette technique connut un épanouissement sans précédent, elle fut non seulement exploitée pour les tissus d'ameublement et liturgiques impériaux et les vêtements de cour, mais aussi utilisée pour imiter la peinture ou la calligraphie. Les broderies impériales en Nasha conservées au Palace Museum de Beijing, tels que « Daim immortel » de la dynastie Ming et « Tara verte » de l'époque Qianlong de la dynastie Qing sont des témoins historiques de l'essor de cette technique.
La technique Nasha, consiste à broder des fils régulièrement sur une gaze de soie spécifique, le brodeur doit compter les nombres de fils de gaze pour fixer la position de chaque point. Les chemins de points doivent être parallèles aux fils horizontaux ou verticaux, les trous de gaze ne peuvent pas être bouchés. Normalement, il y a entre 1000 à 2000 points brodés sur un pouce carré, une grande broderie en Nasha est souvent composée des centaines milliers de points brodés et des plusieurs centaines de fils différents. Un brodeur qualifié ne peut réaliser qu'au grand maximum 3 pouces carrés en une journée. A cause de cette complication et difficulté, la majorité de broderies en Nasha anciennes sont des objets d'usage quotidien de petite taille, hormis des vêtements de cour et carrés de fonctionnaire civil.

 

Partager le lot