Retour a la vente

25 mars 2014 à 14h00 Mobilier & Objets d'Art, Céramiques Drouot-Richelieu - Salles 5 & 6

Exposition publique

Samedi 22 mars de 12h à 18h
Lundi 24 mars de 11h à 18h
Mardi 25 mars de 11h à 12h

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Experts

Cyrille Froissart
+33 (0)1 42 25 29 80
c.froissart@noos.fr

Claude Mercier-Ythier
+33 (0)6 11 22 99 90

Roland de l'Espée et Marie de la Chevardière
Le Fuel - de L'Espée
+ 33 1 42 46 10 46
lefueldelespee@wanadoo.fr

Partager les résultats

Lot n° 200

Commode

Vendu 111 600 €

Commode à ressaut central et côtés incurvés, en placage de sycomore, satiné, bois teinté et bois de rapport marqueté de trophées, bouquet fleuri et panier , panneaux de fleurons dans des croisillons dans des d'encadrements et filets en amarante. Elle ouvre à un tiroir en ceinture, un grand et un petit vantail en façade, et découvre un intérieur avec deux étagères, plaqué d'amarante et d'erable. , les montants à pans coupés . Riche décoration de bronzes dorés et finement ciselés tels que: canaux rudentés alternés de brins de laurier, fleurons, encadrements à frises de perles et rais de coeur, chutes à têtes de belier, trophées de musique, guirlandes de laurier, retenues par des noeuds de ruban, volutes feuillagées et feuilles d'acanthe. Elle repose sur des pieds à griffes de lion. Marquée "GROHE à Paris" plusieurs fois. Dessus de marbre blanc veiné noir (restauré). (Petit manque de moulure, usure dorure) Deuxième moitié du XIXeme siècle (petits manques de moulures) Cette commode est inspirée de la commode exécutée par l'ébéniste Jean-Henri Riesener en 1778 pour le Cabinet intérieur du roi Louis XVI, au château de Fontainebleau. D'origine allemande, Guillaume GROHE (1808-1885), s'établit à Paris vers 1827 comme ouvrier-ébéniste ; avec son frère Jean-Michel. Les deux frères créent en 1829 une maison de commerce pour la fabrication et la vente de meubles et objets d'art. Jean-Michel se retire en 1861, mais Guillaume continue l'activité jusqu'en 1884. Il acquiert rapidement une brillante réputation et obtient de nombreuses récompenses lors des diverses expositions : mention honorable en 1834 pour deux ensembles gothique et égyptien, médaille d'argent en 1839, médaille d'or en 1844 et 1849, médaille d'honneur en 1855 et médaille d'excellence en 1868. Grohé se spécialise dans les meubles de style ; son abondante production se caractérise par son éclectisme toujours au goût du jour. Il devient le fournisseur du roi Louis Philippe puis, sous le second Empire, reçoit de nombreuses commandes pour les Palais Impériaux. Il livre par exemple en 1858 une psyché de style Louis XVI pour le Cabinet de l'Impératrice aux Tuileries ; des tables d''huissiers et leur fauteuil de style Renaissance pour le Château de Fontainebleau. Le duc d'Aumale lui confie, après 1862, l'ameublement du Château de Chantilly.Cf : - " Le Mobilier Royal " Pierre Verlet, Paris 1990, Picard Ed., Tome IV, p.85-87, n°19. - "les Ebénistes Français du XIXe siècle", Denise Ledoux-Lebard, Paris 1984, l'Amateur Ed., pages 237 à 245. - " L'Art en France sous le second Empire " Grand Palais 11 mai - 13 Août 1979, p.137. H : 143 - L : 61 cm

Partager le lot