Retour a la vente

25 mars 2014 à 14h00 Mobilier & Objets d'Art, Céramiques Drouot-Richelieu - Salles 5 & 6

Exposition publique

Samedi 22 mars de 12h à 18h
Lundi 24 mars de 11h à 18h
Mardi 25 mars de 11h à 12h

Contact

Marie-Hélène Corre
Clerc
+ 33 1 40 06 06 08
mh.corre@auctionartparis.com

Experts

Cyrille Froissart
+33 (0)1 42 25 29 80
c.froissart@noos.fr

Claude Mercier-Ythier
+33 (0)6 11 22 99 90

Roland de l'Espée
Le Fuel - de L'Espée
00420 601 379 015
expert@lespee.com

Partager les résultats

Lot n° 81

Atelier de Jean-Jacques Caffieri (Paris 1725-Paris 1792)

10 000 / 15 000 €
Atelier de Jean-Jacques Caffieri (Paris 1725-Paris 1792) Groupe en plâtre représentant une femme allongée à côté d'un monument funéraire avec à ses côtés un chien, une cassolette et un cyprès. Signé : "fait par JJ CAFFIERI en 1767" Epoque Louis XV Socle en bois peint à l'imitation du marbre blanc veiné (accidents, manques, restaurations). H: 42, 5 - L: 45, 3 - P : 22,5 cm C'est au salon de 1767 que Jean-Jacques Caffieri expose le groupe en terre-cuite "l'Amitié pleurant sur un tombeau" illustrée dans une " vue de salon " par Gabriel de Saint -Aubin (1). Diderot est favorablement impressionné par ce groupe, très conforme à sa vision de la beauté antique et réalisé avec un choix d'accessoires tels que cassolette fumante, drapé mouillé, accentuant une expression d'ensemble très sentimental : " On voit à gauche une cassolette où brulent des parfumes. La vapeur odoriférante se répand sur un cube qui soutien une urne ; il s'élève de derrière le cube quelques branches de cyprès recourbées sur l'urne. A droite, éplorée, étendue à terre, un bras appuyé sur le dais, la tête posée sur son bras, l'autre bras tombant mollement sur une de ses cuisses, la figure de l'Amitié. Ce modèle de tombeau est simple et beau. L'ensemble en est pittoresque ; et l'on ne désire rien à la figure de l'Amitié de tout ce qui tient aux parties de l'art. La position, l'expression, le dessin, la draperie sonnt bien. Mais qu'est-ce qui désigne l'Amitié plutôt qu'une autre vertu ? " (2) Un plâtre identique autrefois propriété du fermier général Beaudot de Rougemont, conservé dans sa descendance est exposé au Musée du Louvre. Un autre exemplaire appartenant au Cabinet de Monsieur Godefroy est vendu en 1785 (3). (1). Dessin reproduit dans le catalogue de l'exposition : " Diderot et l'Art de Boucher à David ", Exposition 5 octobre 1984-6 janvier 1985, Paris Hôtel de la Monnaie, p.91 n°27. (2). Cf. note (1), p. 443 à 445 (3) vente du Cabinet de Monsieur Godefroy, Paris 25 avril 1785, n°203.

Partager le lot